Passer le contenu

2015


Compte-rendu de l’Assemblée Générale
20 novembre 2015      

Mairie d’Obernai
Salle Renaissance-19h00

 

1. Le Président Thierry Burkard ouvre la séance à 19h00
Monsieur Frank JUNG est élu secrétaire de séance.
Les Drs Anne-Marie GITZ et Freddy GITZ sont élus scrutateurs.

 

2.Approbation du PV de l’Assemblée générale de novembre 2014.
Le président signale que le texte intégral du PV se trouve sur notre site internet que chacun aura pu consulter. Il en rappelle les grandes lignes. Le rapport est approuvé à l’unanimité des membres présents et représentés.


3. Le Président Burkard présente le rapport moral 2014/2015.

Le rapport est approuvé à l’unanimité des membres présents et représentés.


4. Présentation du rapport financier 2014/2015 par le trésorier.
Le rapport financier est fourni en annexe.
Le Dr Gitz  - réviseur au compte - fait son rapport : sans réserve.

Le rapport est approuvé à l’unanimité des membres présents et représentés (moins l'abstention du trésorier).

Le quitus est donné au trésorier à l’unanimité moins son abstention.


5. Sur proposition du bureau, l’assemblée générale approuve le maintien de la cotisation 2016 au montant de 20 € pour une personne et 25 € pour un couple.


6. Renouvellement des membres du bureau de l’association :

Monsieur Thierry BURKARD
Madame Barbara GATINEAU
Madame Anne-Marie GITZ
Monsieur Alfred GITZ
Madame Marie-Christine JUNG
Monsieur Frank JUNG
Monsieur Christophe MEGEL
Madame Martine MEYER
Monsieur Jean-Charles SPINDLER

Monsieur Bertrand LEHMANN pose sa candidature. Elle est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés.

Renouvellement du mandat du réviseur aux comptes
Le Dr A. GITZ est élu à l’unanimité des membres présents et représentés.


7. Questions, débats, discussion.

Projets 2016 : Film/DVD de Pascal Orlat

Restauration des statues du Parc
Escapades et visites diverses.


8. Le Président clôture l’Assemblée Générale à 20h00

À la suite de l’Assemblée Générale :

CONFERENCE  de Morgane WEINLING
Pour une Alsace Française : les Collections du baron
Albert Louis Eugène de Dietrich (1861 – 1956)

 

 


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 20 NOVEMBRE 2015
RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT


Chers Amis,


Nous sommes heureux de vous retrouver. Cette année encore, l'assemblée générale de notre association se tient dans la belle salle Renaissance de la mairie d'Obernai et nous remercions le Maire, M. Bernard Fischer, d'avoir bien voulu la mettre à notre disposition. Nous aurons le privilège d'entendre tout à l'heure la conférence de Morgane Weinling sur les collections du baron Albert de Dietrich, créateur de la Léonardsau. Mais, auparavant, il me revient de vous présenter, en tant que président de l'association, le rapport moral pour l'année écoulée. Il sera suivi du rapport financier, présenté par notre trésorier, le Dr Frank Jung.


Comme chaque année, mon exposé tient en deux parties, l'une consacrée au domaine de la Léonardsau, l'autre à tout ce qui touche au Cercle de Saint-Léonard.


Le domaine de la Léonardsau est de mieux en mieux connu et reçoit chaque année un nombre grandissant de visiteurs. On ne saurait trop remercier la municipalité d'Obernai d'avoir autorisé l'accès libre au domaine tous les jours de l'année.


Les visiteurs nous témoignent souvent de leur regret de ne pouvoir visiter l'intérieur du château. Ils s'étonnent et s'inquiètent de son délabrement. Mais, vous le savez, il n'est pas question, au stade actuel, de rouvrir les portes de cette belle demeure, ravagée par l'invasion de la mérule. La remise en état des lieux et leur ouverture au public nécessitent un financement très lourd, de plusieurs millions d'euros, que la conjoncture actuelle ne permet pas d'envisager. Il n'a pas encore été possible de trouver l'investisseur ou le mécène disposé à assumer tout ou partie de cette rénovation indispensable.


Le rôle de notre association est de l’ordre de la vigilance. Nous sommes là pour mieux faire connaître ce lieu unique et pour veiller à ce qu'il ne soit pas dénaturé par des projets à vues purement commerciales. En attendant qu'une solution acceptable se dessine, nous faisons confiance à la municipalité d'Obernai pour préserver cet élément précieux de son patrimoine.


Et je tiens à souligner, comme l’année dernière, les efforts déployés par la Mairie pour préserver et embellir le parc, œuvre des paysagistes Édouard André et Jules Buyssens, qui forme un tout avec le château et a été classé, lui aussi, à l'inventaire des monuments historiques. L'équipe Parcs et Jardins du Pôle logistique et technique de la Ville d'Obernai, sous la responsabilités de MM. Francis Bronner, Alexandre Parmentier et Yann Jovelet, a accompli depuis plusieurs années un travail remarquable dont nous tenons à la remercier : suppression des plantations parasites, élagage pour rétablir les vues sur le Mont Sainte-Odile, remise en état des pelouses et des allées, taille et protection des buis et des topiaires (avec la lutte contre la pyrale du buis), rétablissement du « ruisseau alpin » et remise en valeur de la pièce d'eau où se reflète le château, etc.


Nous avons été heureux d’apprendre qu’avait été retrouvée une boule de pierre qui faisait partie du décor de la terrasse et qu’elle a pu être reposée et scellée à son emplacement initial. En revanche, qu’en est-il du panneau d’information promis par la Ville depuis longtemps et qui devait, selon les propos de l’adjoint au maire lors de notre précédente  assemblée générale, être  réalisé pour le printemps 2015 ?


Nous sommes un peu déçus par la rénovation de la Roseraie, que notre association avait en partie financée. Nous espérions que les plantations de rosiers seraient plus touffues et nous sommes prêts à contribuer à un effort supplémentaire pour que la Roseraie mérite davantage son nom. Nous souhaitons aussi que ne soit pas abandonné le projet de rétablir, dans le « jardin italien », les clôtures et le portail de bois.


Que faire pour les statues du « théâtre de verdure »? La restauration de ces « Quatre Saisons » s’impose, et nous vous en parlons depuis plusieurs années, mais les devis de rénovation paraissaient jusqu’à présent excéder nos possibilités financières. Cette année, grâce au don généreux d’une mécène américaine (dont notre trésorier vous parlera), nous sommes plus au large et notre priorité sera, si vous en êtes d’accord, consacrée à ce projet.


Le parc a été, comme chaque année, le cadre de manifestations qui ont attiré un public nombreux.


Notre association a pu tenir cette année notre grande réunion conviviale du printemps, qu’il avait fallu annuler l’année dernière en raison d’un contretemps imprévu. Le pique-nique a eu lieu le dimanche 14 juin et nous avons pu profiter du soleil et aussi de l’accompagnement musical assuré par l’excellent sextet vocal Coolmix. Les participants étaient nombreux, y compris pour faire avec moi une visite guidée du parc.

 


Visites dont Frank Jung est aussi un spécialiste : il lui arrive régulièrement de servir de guide à des groupes qui nous sollicitent, comme ce fut le cas le 31 janvier avec  l’ « English speaking Union » et le 8 mai avec le Club Vosgien.

 

Le 19 avril, la Léonardsau accueillait, comme elle l’avait fait l’année dernière, les élèves du lycée professionnel d'Erstein, qui ont organisé, avec l'aide de notre association, l’exposition Natur’Arts consacrée à une vingtaine d'artistes amateurs, pour lesquels des stands ont été montés dans le parc. Cette exposition a attiré près de 350 visiteurs, c’est-à-dire une centaine de plus que l’année dernière.


Un autre moment fort de l’année a été, le 27 juillet, le concert « Green Apocalypse », dans le cadre du 6e Festival de musique de chambre d’Obernai. Le public était venu très nombreux et le Théâtre de Verdure n’a jamais mieux mérité son nom.


Enfin, pour les Journées du Patrimoine, les 19 et 20 septembre, nous avons proposé, comme chaque année, des visites guidées de la Léonardsau. Celle du samedi 19, qui était suivie d'une visite de la Marqueterie Spindler, a rassemblé près de cent participants. Ils étaient à peine moins nombreux le lendemain pour la simple visite du parc.


Je voudrais maintenant vous dire quelques mots au sujet du deuxième objectif de notre association : la mise en valeur du mouvement artistique alsacien né à la fin du XIXe siècle autour d'Anselme Laugel et Charles Spindler, le Cercle de Saint-Léonard.


Pour prendre connaissance de nos activités dans ce domaine, le mieux est de se reporter au site Internet de notre association, admirablement tenu par Marie-Christine Jung avec le concours technique de la société Actimage. C'est sur ce site que vous trouverez toutes les informations utiles sur les dizaines d'artistes et de personnalités qui ont participé, à un titre ou à un autre, à ce qu'on appelle le Cercle de Saint Léonard, ainsi d'ailleurs que sur les créateurs de la Léonardsau, l'architecte Louis Feine, les paysagistes Édouard André et Jules Buyssens. Vous trouverez aussi une mise à jour régulière de tous les ouvrages et articles parus sur la période concernée, liste abondante qui témoigne de l'intérêt grandissant qu'elle suscite.


Un certain nombre d’événements concernera dans les prochains mois le groupe de Saint-Léonard. Nous attendons en particulier l’achèvement du film de Pascal Orlat qui lui reconnaît toute sa place dans l’histoire culturelle de l’Alsace.


Un livre devrait sortir prochainement sur le céramiste Léon Elchinger, auquel était, l’année dernière, consacrée la conférence qui faisait suite à notre assemblée générale. La ville de Sarreguemines honorera sa mémoire à travers plusieurs expositions prévues entre mai et novembre 2016 et consacrées à Léon Elchinger et à son fils Fernand. Nous serons heureux de soutenir, en août 2016, le projet de l’ « Association pour la conservation du patrimoine obernois » de présenter une exposition sur Henry Loux, le créateur des faïences bien connues.


Nous avons appuyé la demande présentée par l’Association René Bazin à la municipalité de Strasbourg en vue de donner à une des rues de la ville le nom de l’auteur des Oberlé, ce roman patriotique inspiré par le cadre de Saint-Léonard au début du XXe siècle.


Où en est le projet de Mme Lore Valéry, membre de notre association, de dédier un ouvrage illustré à la figure de son grand-oncle, le sculpteur Alfred Marzolff, à l’occasion du centenaire de sa mort ? Il semble que Mme Valéry rencontre beaucoup de difficultés à trouver un éditeur. Nous souhaitons vivement que ce projet aboutisse et que nous puissions alors donner suite à l’idée d’une de nos membres, Mme Martine Meyer, d’organiser un rallye en Alsace autour des nombreuses œuvres laissées par ce grand sculpteur.


Nous avons beaucoup apprécié, le 16 octobre dernier, la conférence de notre ami Jean-Marie Gyss sur « le début de la Grande Guerre (août 1914 – septembre 1915) » selon l’original du Journal de Charles Spindler (1865-1938), pour le 150ème anniversaire de sa naissance. En partenariat avec la Société d’histoire de Boersch-Klingenthal-St-Léonard.


Enfin, je voudrais rappeler le succès qu’a rencontré, le 12 avril dernier, notre « escapade » à Nancy, ville de l’Art Nouveau. Notre groupe a été admirablement pris en charge par les guides de la ville, qui nous ont fait découvrir le quartier des affaires et visiter ou revisiter le Musée de l’École de Nancy et la villa Majorelle. Cette expérience réussie mérite d’être renouvelée. Et votre comité s’interroge sur ce que pourrait être au printemps 2016 la destination d’une journée culturelle consacrée à une ville d’art ayant un rapport avec l’Art Nouveau : nous pensons à Bâle, à Karlsruhe ou, plus proches de nous, à Sarreguemines, à l’occasion des expositions prévues cet été, ou au Musée Lalique de Wingen-sur-Moder. Donnez-nous votre avis.


Merci à vous tous de nous aider, par votre présence, votre coopération et vos idées, à faire vivre notre Association.

 

 


RAPPORT FINANCIER 2014/2015


Les comptes de l’exercice 2015 couvrent la période du 1 novembre 2014 au 31 octobre 2015.

 

RECETTES : total = 15 537,60 €

 

COTISATIONS :
Nous comptons 146 membres actifs à jour de leur cotisation (115 en 2014 ; 230 en 2012 et 161 en 2011)
Avec 31 membres donateurs et la ville de Bœrsch qui nous a subventionné, nous avons encaissé cette année en cotisations, subventions et dons – dont un don exceptionnel de 8 000 € - un total de 12 383 €
(3829,15 € EN 2014 ; 3 822 € en 2013 ; 4 903 € en 2012)

LES PRODUITS BRUTS DE NOS ACTIVITÉS (sortie Nancy et pique-nique…) = 3 154,60  €

 

DEPENSES : total = 3 733,79 €


Achats (boissons, gâteaux, visites, transports …) pour les manifestations = 2 539,99 €
Frais de bureau (photocopies, timbres,…) = 563,32 €
Assurance RC : (en augmentation de 5,9 %) = 158,50 €
Défraiements artistes =  400 €
Divers (cotis assoc histoire, frais banque, SACEM…) = 71,98 €


Au total : L’exercice 2014/2015 connaît un solde positif de 11 803,81 €

 

Il n’y a pas de PASSIF et pas de CREANCE en cours

 

Tous les membres sont bénévoles. Aucun salaire, honoraire ou intéressement n’est distribué.

 

ACTIF et stock

50 cartes postales – 15 tee-shirts – 10 étoles - 2 panneaux – 3 tentes – 2 phares – fond de caisse 625 €

Notre compte courant bancaire au Crédit Mutuel, au 1 novembre 2015, est créditeur de 21 013,36 €

Pour cet exercice :
On retiendra au crédit :   

  • Un don exceptionnel de 8 000 €
  • La stabilité de nos membres cotisants et donateurs dont nous saluons l’engagement et la générosité.


On retiendra au passif:

  • Les manifestations ne nous apportent qu’un succès d’estime, mais s’autofinancent à peu près.
  • L’essentiel de nos ressources proviennent des cotisations et dons de nos membres.


Notre gestion est rigoureuse, notre trésorerie reste saine et nous devons pouvoir poursuivre en 2015 notre action pour le Domaine.

Tous les documents comptables sont à la disposition des membres qui en feraient la demande au bureau.
Les comptes devront être approuvés et quitus donné au trésorier par un vote de l’Assemblée générale.