Passer le contenu

Lucien BLUMER (1871-1947)

Peintre, aquarelliste, illustrateur, photographe et collectionneur


Photo de L. BLUMER
Collection Patrick HAMM
Né le 14 octobre 11 quai des Bateliers à Strasbourg, décédé le 9 juillet 1947 dans sa ville natale. Son arrière grand-père est un maître-ébéniste reconnu. Il a réalisé une grande partie du mobilier du Château des Rohan. Son grand-père, architecte, s'est lancé un beau matin dans la fabrication de parquets dont la génération suivante tire les bénéfices.

Lucien BLUMER, lui, devient l'élève de Lothar von SEEBACH avant de partir pour Karlsruhe en 1895 où il reste jusqu'en 1897. Il se rend alors à Paris à l'Académie JULLIAN pour deux ans.

Lors de ses stages dans la capitale, chez Jules LEFEBVRE (nus et portraits), Tony ROBERT-FLEURY (scènes de genre, compositions historiques) et Eugène CARRIERE (clair-obscur monochrome), il se lie d'amitié avec Auguste RODIN. Le sculpteur le reçoit volontiers chez lui.

BLUMER entreprend peu de voyages mais visite les capitales des arts en Europe que sont Florence et Bruges. Fort de sa solide formation, le peintre expose ses toiles pour la première fois à Strasbourg en 1897 à la Société des Amis des Arts et à l'Hôtel de Ville.

La famille BLUMER passe ses étés à Gertwiller où la branche maternelle possède une belle maison à tourelle d'où l'on aperçoit vignes et vergers environnants. A quelques kilomètres de là, St-Léonard devient le creuset de l'identité alsacienne. Les études ethnographiques initiées par Charles SPINDLER publiées d'abord sous le titre Images Alsaciennes puis Revue Alsacienne Illustrée ne peuvent laisser insensible le jeune BLUMER qui participe aux rencontres du Cercle de St-Léonard, du Kunschthaafe et de la Mehlkischt.

Grâce à la Revue Alsacienne Illustrée, le groupe de St-Léonard obtient auprès du marchand d'art BADER-NOTTIN au 23 rue de la Nuée Bleue à Strasbourg un salon d'exposition permanent pour les artistes alsaciens. BLUMER y accrochera régulièrement ses toiles comme à la Maison d'Art Alsacienne du 6 rue Brûlée à Strasbourg, fondée par Gustave STOSKOPF et Charles SPINDLER. Le 15 avril 1905, les artistes de la ville se rassemblent au sein de la Société des Artistes Strasbourgeois.


La Cathédrale de Strasbourg,
vue de la rue d'Or. HST

 

Cependant avec Emile SCHNEIDER, il s'affranchit du Cercle de St-Léonard pour créer le groupe de St-Nicolas. En 1919, Lucien BLUMER devient président de l'AIDA (Association des Artistes Indépendants d'Alsace). Son attachement viscéral à sa région ne l'empêche pas d'exposer à Berlin, Cologne, Karlsruhe, Wiesbaden, Stuttgart et Paris.

Son oeuvre, marquée dans ses débuts par un impressionnisme délicat, se caractérise ensuite par de larges aplats de couleurs plus vives et contrastées. Fasciné par les oppositions de lumières, il aime restituer les différences de teintes données par un rayon de soleil dans une rue ou sur une place. Strasbourg avec sa Cathédrale mais aussi Barr, avec ses marchés, Gertwiller et ses environs, seront ses thèmes de prédilection. Il ne dédaigne pour autant les portraits (les Deux Soeurs), ni les natures mortes (bouquets à la manière de Seebach).

Comme SPINDLER, BLUMER photographie ses contemporains. Il est fasciné par les petits métiers (la fabrication du pain d'épices) que SEEBACH, son maître, "croque" aussi de son crayon ou de son pinceau.

Collectionneur de cartes postales, il édite des vues du vieux Strasbourg, d'après d'anciennes photographies notamment celles de Charles WINTER.

"S'il est vrai qu'un peu de génie ait manqué à Lucien BLUMER pour faire de lui un très grand artiste," écrit le critique d'art Marc LENOSSOS, devenu son ami, à l'occasion de la dernière exposition de l'artiste en 1946," ...sa conscience professionnelle irréprochable, son travail incessant et sincère lui ont permis de produire d'innombrables bonnes oeuvres, loyales, honnêtes et sensibles."

Bibliographie:
- "Une maître de l'impressionnisme,BLUMER", artiste peintre et photographe (1871-1947) de Roland OBERLE aux Editions HIRLE (2010).
- "Le Kunschthaafe" de Walter et Julien KIWIOR.
- " Les peintres et l'Alsace, autour de l'impressionnisme" d'Hélène BRAEUNER, Renaissance du livre. 2003
- "Les cartes postales de Lucien BLUMER" . Article de Louis LUDES dans l'Annuaire des Amis du Vieux Strasbourg. 1980