Passer le contenu

Lectures


 

 

Fragments du journal d'Amélie (Strasbourg, 1840-1857) d’Amélie Weiler

Vingt textes inédits, réunis et présentés par Nicolas Stoskopf aux Editions de la Zorn, avec le concours de Pierre Rézeau.

 

Près de vingt-cinq ans après la première édition du Journal d'une jeune fille mal dans son siècle (La Nuée Bleue, 1994), Amélie Weiler revient avec un choix de textes inédits, écrits entre 1840 et 1857. Elle nous invite à la suivre dans ses pérégrinations strasbourgeoises ou ses excursions alsaciennes et badoises, au spectacle ou au bal, dans ses tracas domestiques comme dans ses rêveries et ses fantasmes. Quel que soit le sujet, se confirme un talent d’écrivain qui s’épanouit avec bonheur dans l’intimité d’un journal, œuvre unique aux facettes multiples.

 

 

174 pages. Prix 14 €. Editions de la Zorn (editions.zorn@gmail.com)


 

 

L’ARTISTE ET L’OBJET, la création dans les arts décoratifs (XVIIIe-XIXe siècle)

Collectif d’auteurs sous la direction d’Aziza Gril-Mariotte, maître de conférence en histoire de l’art à l’Université de Haute Alsace et chercheur au Centre de Recherches sur les économies, sociétés, arts et techniques.

 

Depuis le XVIIIe siècle, les artistes et les manufactures ont collaboré de différentes manières. De l’œuvre unique à l’objet reproduit à plusieurs exemplaires, les conditions de transmission de la forme et du décor ont évolué avec les techniques du moment.Réunissant des chercheurs en histoire de l’art moderne et contemporain, l’ouvrage retrace avec bonheur les collaborations entre dessinateurs, artistes et fabricants qui ont donné le jour à toutes sortes d’objets dans l'ameublement, les arts de la table, la verrerie, les textiles et papiers peints, etc…

 

En couverture Victor Prouvé d’Emile Gallé, 1892

Musée de l’École de Nancy

Publié avec le soutien du CRESAT-Université de Haute Alsace.

 

 

Prix 26 €. Editions PUR


 

Néogothique ou la fascination du Moyen-Âge en Alsace (1880-1930)

 

Ouvrage collectif dont nous retiendrons particulièrement l’article de Florian Siffer sur « Charles Spindler et l’inspiration médiévale ».
Soutenu par la volonté politique du pouvoir allemand d’ancrer le Reichsland Alsace-Lorraine nouvellement créé dans l’aire germanique, l’étude et la glorification du Moyen-Âge connaissent un grand engouement des artistes alsaciens, comme Léo Schnug ou Joseph Sattler dont la grande œuvre, Die Niebelungen, reçoit un prix lors de l’Exposition Universelle de 1900. Sattler, professeur de l’École des arts décoratifs de Strasbourg, contribue à la diffusion des thèmes médiévaux, source d’inspiration du Jugendstil dans le Reichsland à travers la publication de revues illustrées, d’ex-libris ou de portfolios. Entre 1900 et 1908,  le Haut-Koenigsbourg est restauré par B. Ebhardt sous l’autorité de Guillaume II. Léo Schnug y réalise de grandes fresques médiévales…

 

190 pages. Prix: 45€. BNU Editions.


 

 

Dictionnaire culturel de Strasbourg 1880-1930

 

Ouvrage collectif conçu comme une bibliothèque portative privilégiant
« le moment strasbourgeois » sous la direction de Roland Recht et Jean-Claude Richez. Cent cinquante spécialistes ont répertorié et écrit 700 notices sur cette période d’un demi-siècle. L’Alsace est soumise aux influences germaniques et françaises qui se mêlent ou s’opposent pour créer une identité alsacienne nouvelle. Strasbourg se métamorphose avec la création d’une nouvelle université, l’inauguration d’un nouveau musée des Beaux-Arts, l’ouverture d’une école des Arts décoratifs et une architecture qui se déploie en quartier impérial ou Neustadt. Après les vicissitudes de la guerre, les transformations culturelles et intellectuelles se poursuivront avec la création en 1928 du complexe de l’Aubette et le lancement, l’année suivante, d’une revue d’histoire économique et sociale par Lucien Febvre et Marc Bloch qui va bouleverser le regard sur l’histoire.

 

600 pages. Prix: 45€. Presses Universitaires de Strasbourg.


 

 

Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930

 

Catalogue de l’exposition du même nom sous la direction de Joëlle Pijaudier-Cabot, directrice des Musées de Strasbourg et Roland Recht, professeur à l’Institut d’études avancées de Université de Strasbourg. Sont définis les acteurs et lieux de culture, les collectionneurs et institutions du savoir, les hommes et les femmes qui ont contribué à l’effervescence artistique et intellectuelle de cette grande ville qui, selon Edgar Quinet «  fait penser à tout ce qu’il y a d’illimité dans l’histoire ». Une mention particulière sur le chapitre sur le cercle de St-Léonard enfin reconnu et placé dans son contexte européen, en contre-point des reconstitutions des différents salons internationaux du début du XXe siècle auxquels participèrent bon nombre d’artistes et d’artisans de ce groupe. Richement illustré d’œuvres inédites et et curiosités.

 

390 pages. Prix: 45€. Edition des Musées de la ville de Strasbourg.


 

 

Léo Schnug, un artiste de légende de la  Neustadt au Haut-Koenigbourg

 

Julien et Walter Kiwior, les deux jeunes auteurs du livre sur le Kunschthaaffe, ont repris la plume pour raconter le parcours de Léo Schnug, artiste d’origine allemande du début du XXe siècle, qui  comptait parmi les membres du cercle de St-Léonard (lire sa fiche biographique sous l’onglet Cercle St-Léonard). Passionnés depuis une bonne dizaine d’années par l’art alsacien, nous avons fait leur connaissance lors de leurs recherches sur Léon Honecker dont ils souhaitaient constituer le catalogue raisonné. Nous les avons retrouvé lors de joyeux dîners à la Petite-France, à la manière du Kunschthaafe d’Auguste Michel, dont ils voulaient retrouvé l’esprit, puis dans plusieurs galeries de Strasbourg animées avec passion. Je n’ai pas encore pu lire leur livre mais ce dont je puis témoigner c’est leur inlassable curiosité. Ils sont jeunes et méritent d’être encouragés dans leur entreprise de valoriser l’école alsacienne…

 

192 pages dont 200 visuels. Prix: 39€. Edition Vandelle.


 

 

L’Alsace en Héritage

 

Un magnifique ouvrage sur onze propriétés alsaciennes d’exception, en tirage limité et numéroté, que signent Etienne Martin, conservateur du musée des Arts décoratifs de Strasbourg et Marc Walter, photographe.
Ces superbes demeures recèlent en leurs murs patinés par le temps l’âme et le coeur de l’Alsace. Elles sont toujours habitées mais leurs occupants n’apparaissent qu’en filigrane au travers de quelques portraits de leur ascendance ou d’anciennes photographies. Seuls les objets, meubles ou collections authentiques parlent au nom de leurs propriétaires.
D’une plume d’une rare sensibilité, l’auteur respecte l’intimité des familles tout en racontant l’histoire des lieux avec intelligence et émotion, admirablement soutenu par des images de grande qualité.

 

304 pages et 300 photos. Prix: 95€. Swan Editeur.


 

Fantaisies et ornements, planches décoratives d’Anton Seder

par Florian Siffer et Didier Cascaro, dans le cadre de l’exposition multipolaire « Strasbourg, Laboratoire d’Europe, 1880-1930 »

 

Anton Seder gagne Strasbourg à la fin du XIXe siècle pour y devenir le directeur de la nouvelle école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Il cherche à promouvoir cette école appelée« Kunstgewerbeschule » en1890 en liant davantage artisanat et art et en accordant une place de choix à l’observation de la nature, «maîtresse de tous les arts» selon lui. « Une école des arts décoratifs doit plus être un atelier qu’une école » écrit-il encore le 6 décembre 1888.


« L’intégration d’ateliers techniques et la promotion de la nature comme matrice de l’enseignement doivent permettre de dépasser l’académisme » explique Florian Siffer, auteur de l’ouvrage, sur sa pédagogie qui a pris peu à peu le pas sur sa création artistique.
La reproduction en couleur des planches décoratives d’Anton Seder permet au lecteur de prendre la mesure d’un talent trop souvent ignoré.

 

Prix: 20 €. Edition des Musées de la ville de Strasbourg en partenariat avec la Haute école des arts du Rhin.


 

Ambiances dans les jardins et parcs d’Alsace

 

Valérie Meyer nous invite à découvrir les jardins d’Alsace dont celui de la Léonardsau qui l’a particulièrement touchée.
Photographe et grande voyageuse, elle porte un regard plein d’émotion sur le monde végétal et vous livre quelques bonnes adresses d’écrins de verdure à découvrir.

 

200 pages. Prix: 45 €. Edition Jérôme Do Bentzinger. www.editeur-livres.com.

 


 

Promenade en alsace

Aquarelles de Fernand de Dartein (1838-1912)

 

Ce très joli livre consigne les superbes aquarelles de Fernand de Dartein, alias Jean Heimweh.


Au fil des pages vous découvrirez son Alsace, celle qu’il a quittée pour entrer à la prestigieuse École Polytechnique de Paris en 1855, puis à celle des Ponts et Chaussées deux ans plus tard.

 

Vous vous approcherez d’une personnalité sensible et talentueuse grâce à Dominique Demenge qui met admirablement en lumière ce fonds d’archives familiales. Avec la complicité de Catherine Jordy et de Damien Schitter.


160 pages. Prix: 32 €. I.D. l'Edition.

 


 

Joseph Kaspar SATTLER ou La Tentation de l’os

 

Commentaire littéraire de Vincent Wackenheim sur 16 dessins de la Danse macabre réalisée  en Alsace entre 1892 et 1894, réédités pour la première fois.


Ces planches fantastiques, satiriques et plutôt noires ont été reproduites à Berlin, Paris et Londres.
Elles seront admirées par Alfred Jarry, Edouard Munch et Henri Graf Kessler, au moment où l’artiste munichois travaille à la Revue Pan dont il dessinera l’affiche.
Vincent Wackenheim s’attache aussi admirablement au parcours créatif de Sattler (cf. fiche biographique - Cercle St-Léonard) pris dans les tourments de l’Histoire.


208 pages. Prix: 30 €.
Editions L’Atelier Contemporain.

 

 


 

Un nom qui a fait le tour du monde DE DIETRICH

En 1578, Demange Didier devient bourgeois de Strasbourg sous le patronyme de "Sonntag Dietrich" sans penser que ce nom traverserait le temps et les distances...


Cette bande dessinée retrace l'histoire exemplaire d'une famille qui a marqué la vie publique et industrielle de l'Alsace et de l'Europe.


De l'allumage du premier haut fourneau de Jaegerthal en 1685 jusqu'à nos jours, les générations successives se sont transmis les valeurs de travail, l'esprit de famille et le souci du bien public.
Comptée parmi les pionniers de la construction automobile et ferroviaire, l'entreprise a su s'adapter à chaque époque en diversifiant sa production et en la diffusant à travers le monde.
C'est cette histoire que résume Marie-Thérèse Fischer aidée par le coup de crayon de  Christophe Carmona.


Prix: 15 €. Editions du Signe.

 

 

 


Art Nouveau Abécédaire

Hommes, oeuvres, lieux en Alsace et ailleurs de Paul-André BEFORT, Chantal KONTZLER et Pierre LERY.

 

Cet ouvrage à 162 entrées alphabétiques vous fera découvrir le mouvement Jugendstil et ses prolongations en Alsace, carrefour européen, et dans plusieurs grandes villes européennes comme Nancy, Bruxelles, Riga, Vienne, Darmstadt ...

 

Le désir d'innovation autour de 1900 touche tous les domaines de développement, l'architecture avec son style "coup de fouet" et son inspiration végétale mais aussi l'urbanisme, la musique, la littérature, le patrimoine industriel, les aménagements stratégiques et les arts décoratifs. C'est un art pour tous qui mêle dans une esthétique globale arts mineurs et majeurs, portés par des innovations dans les matériaux et les progrès de la science.
860 photos, essentiellement de Paul-André Befort, François Brotschi et Gérard Loeb.

 

Prix: 35 €. Editions Vent d'Est.

 

 

 


L'Histoire de l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg

Gabriel ANDRES retrace une tranche de la vie artistique de toute l'Alsace au travers de cette institution plus que séculaire qui de 1890 à 2014 a formé des artistes et des artisans d'art de renommée internationale. Les bâtiments, en particulier les grandes céramiques de style Art Nouveau réalisées par Léon Elchinger mériteraient aujourd'hui d'être restaurées.
A noter: les intéressantes biographies des directeurs et professeurs de l'école devenue aujourd'hui Haute Ecole des Arts du Rhin

 

300 pages. Prix: 28 €. Editions Jérôme Do Bentzinger.

 

 

 



Freddy RUHLMANN

Marie-Paule URBAN-RUHLMANN, originaire d'Obernai, vous invite à suivre le parcours créatif de cet artiste disparu beaucoup trop jeune il y a dix ans. Peintre, sculpteur, graphiste, designer, homme de plume et d'images, il a oeuvré avec passion, humour et générosité dans toutes les formes d'art. Ses facettes multiples: textes, carnets, dessins, sculptures, tableaux sont exposées avec talent dans cet ouvrage par sa fidèle compagne, ancienne chargée de communication et de presse dans l'audiovisuel public et commissaire de ses expositions à St'art et à la Région Alsace en 2012.
 

L'une de ses oeuvres a été rééditée cette année en grès rose pour le trophée de Fond'action Alsace remis aux lauréats 2014.
 

L'artiste a exposé en France à Paris, Beaubourg et Grand Palais, Colmar, Lille, Marseille, Reims et Strasbourg. A l'étranger : Potsdam, Bruxelles, Copenhague, Séville, Zurich.
 

Ce livre au format A4, ouvrage d'art de plus de 200 pages à la couverture cartonnée, avec 250 illustrations en couleur peut être un très joli cadeau pour vos fêtes de fin d'année (44 euros). Vente en librairie et chez l'éditeur I.D.l'Edition 9 rue des artisans 67210-Bernardswiller.
 

Id.edition@wanadoo.fr Tél. 03 88 34 22 00

 

 

 


L'Alsace en bande dessinée aux Editions du Signe

Il s'agit de 12 albums dessinés et racontés par un collectif, scénariste, dessinateur et coloriste, changeant au fil des volumes. Marie-Thérèse FISCHER s'est attelée avec Didier PAGOT et Sambo CHHUN à l'ouvrage n°11, qui nous intéresse tout particulièrement:  l'Alsace dans le Reich (1871-1918).


Cette période, marquée par la domination de l'Allemagne sur notre région, a connu l'émergence  d'un mouvement artistique et littéraire autour de Charles SPINDLER et Anselme LAUGEL à St-Léonard dont on n'a pas fini de parler!


La bande dessinée fait figurer en page 23 la marqueterie SPINDLER, le service Obernai d'Henri LOUX et évoque aussi le théâtre de Gustave STOSKOPF et la poésie dialectale des frères MATTHIS...


Un outil très utile pour rendre accessible au plus grand nombre l'histoire de l'Alsace à travers les âges.

 

 

 


Alfred Marzolff, un sculpteur alsacien

Un ouvrage de Lore VALERY, petite nièce de l'artiste avec la collaboration de ses filles, Françoise et Juliette.

L'auteur s'appuie sur le mémoire d'Histoire de l'Art d'Audrey DUFOURNET de 1997.

Malgré de nombreuses réalisations dispersées dans toute l'Alsace, l'oeuvre de Marzolff, parfois comparée à celle de Rodin, n'a pas toujours été reconnue et saluée comme elle le méritait. Ce livre permet une meilleure connaissance de cet artiste et de sa production.


Nombreuses illustrations en couleur et tableau des localisations des oeuvres en fin d'ouvrage.

 

108 pages. Prix 35 €. Editions BLURB 2013 (internet).

 

 

 

 


La question d'Alsace

Une réédition de l'ouvrage de Fernand de DARTEIN, ingénieur des Ponts et Chaussées qui opte en 1871 pour la nationalité française. Ses parents âgés restent à Ottrott où  ils reçoivent leur fils régulièrement, jusqu'en 1887. Une réglementation plus stricte des allées et venues des Alsaciens provoque alors la colère de l'auteur. Il en résulte ce livre écrit en 1889, lorsque l'Alsace se trouvait sous la botte de l'administration prussienne.

Sous le pseudonyme de Jean Heimweh, l'auteur prône la quête d'une solution pacifique et une  réconciliation des peuples allemands et français au sein d'une construction européenne. Une réflexion sur l'Histoire à travers le prisme alsacien toujours d'actualité.


222 pages. Prix: 23 €. Editions du LINTEAU 2013.

 

 

 

 


Art & Industrie XVIIIe-XXIe siècle

Collection dirigée par Pierre LAMARD et Nicolas STOSKOPF où le fait industriel est appréhendé dans toutes ses dimensions, économique, sociale, politique, culturelle, territoriale, environnementale, etc... pour faire émerger des questions nouvelles.


Comment l'art a investi l'industrie par le design? Quelle part aux innovations technologiques, aux exigences de fonctionnalité et aux recherches formelles? Quelle évolution du statut du créateur, de son positionnement et de la protection des oeuvres dans le contexte des disciplines et technologies nouvelles. (Quelques cas français comme l'horlogerie, le bronze, le textile, la céramique, l'automobile...)


292 pages. Prix: 31 €. Editions A. et J. PICARD 2013.

 

 

 

 


Paul BRAUNAGEL (1873-1954) l'artiste strasbourgeois de la Belle Epoque alsacienne

Patrick HAMM rend enfin justice à cet artiste du Cercle de St-Léonard, cousin de Charles Spindler. L'illustrateur d'affiches, de livres, de vitraux a su restituer avec grâce, à la manière de Toulouse-Lautrec, la douceur de vivre à Strasbourg en 1900.

 

L'auteur est né le 8 mai 1960 à Strasbourg, d’une mère ouvrière spécialisée en optique et d’un père horticulteur. Rien ne le prédisposait à l’illustration. Enfant curieux, il est très vite attiré par l’art alsacien puis par l’histoire de l’art. Il a acquis sa réputation dans le monde de l’illustration grâce à ses cartes postales, affiches, menus, étiquettes de vins, cachets philatéliques, ex-libris qu'il réalise et qu'il vend au Grenier de Rathus, 4 quai Finkwiller à Strasbourg.

 

 


Les ALSACIENS- Une région dans la tourmente (1870-1950)

Claude MULLER et Christophe WEBER aux éditions Les Arènes.


Claude Muller, docteur en histoire, lettres et théologie, est un spécialiste de l’histoire de l’Alsace. Il a rédigé plusieurs ouvrages et dirige l’Institut d’Histoire de l’Alsace à l’Université de Strasbourg. Christophe Weber est journaliste.


L'ouvrage fait état d’une période pendant laquelle les Alsaciens ont subi trois conflits européens. Certains ont changé plusieurs de fois de nationalité. Ce livre-objet, truffé de reproductions originales, constitue en lui-même une intéressante surprise dans sa manière d'aborder le sujet.

 

On peut cependant regretter que les acteurs du Cercle de St-Léonard n'y figurent que très timidement...

 

 


René HETZEL, carnet de croquis

Par Emmanuel HONEGGER, préfacée par Anne HETZEL aux éditions Le Verger (du même auteur "Louis Philippe Kamm"...). Un récapitulatif de 110 oeuvres de cet artiste du début du XXe siècle.


René HETZEL s’est révélé au monde de l’art en faisant scandale à l’Exposition Internationale de Paris de 1925. On avait exigé le retrait d’une sculpture alors qu’elle trônait dans le grand salon du pavillon d’Alsace.


Le sculpteur, remarquable portraitiste, modela les bustes de nombreuses personnalités dont Robert Schumann, président du Parlement européen, les artistes Stoskopf, Kamm, Hueber...

 

 

 


Lettres de Malgré Nous - témoignages d'incorporés de force alsaciens

Ouvrage édité par la Société d'Histoire de la Poste et de France Télécom en Alsace, avec le soutien de la Région Alsace et de la Fondation Passions Alsace.


D'émouvants témoignages, des reproductions de lettres et d'anciennes photos vous permettront de mieux comprendre des aspects de la guerre 1939-45 encore vivace et douloureux au sein de bien des familles alsaciennes...


270 pages. Prix: 25€. Editions de la Nuée Bleue.


Sept siècles de façades à Strasbourg

d'Elisabeth LOEB-CASSAGNE, illustré par Christophe HAMM chez ID Edition. L'ouvrage capte le regard pour une passionnante découverte des rues de Strasbourg. Vous traverserez les siècles et les quartiers guidé par une vraie plume alerte. Son format léger en fait un compagnon idéal de promenade.


Strasbourg en guerre 1914-1918, une ville allemande à l'arrière du front

Ville à l'arrière du front, côté allemand, Strasbourg s'est transformé profondément en 1914 pour jouer son rôle dans le dispositif de guerre de l'Empire.


Cet ouvrage redonne vie à cette ville stratégique fortifiée qui abritait réserves et hôpitaux et formait, avec son réseau impressionnant de forts, un verrou indispensable à la défense de l'Allemagne. D'une part une vie officielle, menée par l'administration municipale et la presse au rythme des manifestations publiques de soutien à l'armée et des affiches de propagande. Mais aussi d'autre part, une vie intime, celle de la population civile, des réfugiés et de leurs inquiétudes.


Le livre fait une part belle au commerce et à l'économie en temps de guerre et rend compte des paroles des Strasbourgeois.


Contributions de Frank Burckel (Archives de Strasbourg), Philippe Burtscher (Cercle d'études et de sauvegarde des fortifications de Strasbourg), Denis Durand de Bousingen (historien journaliste), Anne-Laure Fabre (Archives de Strasbourg), Monique Fuchs (Musée Historique de Strasbourg), Benoît Jordan (Archives de Strasbourg), Claude Lorentz (Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg), Laurence Perry (Archives de Strasbourg), François Schwicker (Archives de Strasbourg), Florian Siffer (Cabinet des Estampes et des dessins de Strasbourg), Clément Wisnievski (Doctorant en Histoire).


Prix: 25 €. Le Verger Editeur.

 

 


L'Alsace d'Albert Kahn, premières photos couleurs 1917-1921

Vladimir Vasak, Dominique Jung et Pascal Lemaître ont consigné dans ce livre le travail d'un petit groupe d'opérateurs de prises de vue qui ont arpenté l'Alsace et la Moselle après la première guerre mondiale. Miracle d'une technologie balbutiante, il ont laissé un témoignage en couleur de cette période.
Ces autochromes, avaient été réalisées grâce au soutien du banquier Albert Kahn, alsacien installé à Paris après la perte de l'Alsace-Lorraine en 1871.


Albert Kahn, idéaliste et utopiste, avait un rêve: que la paix règne sur terre grâce à la connaissance de l'autre. Il dépensa alors une bonne partie de sa fortune à envoyer des photographes et des cinéastes à travers le monde pour mieux le comprendre. Leur travail était scientifiquement dirigé par un géographe: Jean Bruhnes.


Ces témoignages sur une région en plein bouleversement sont à mettre en parallèle avec ceux de Charles Spindler et Anselme Laugel, au début du siècle.
L'ouvrage montre des photos exceptionnelles et les replace dans leur contexte historique. Il relate aussi l'aventure d'un homme qui a collecté 72 000 plaques d'autochromes dans son Musée de Boulogne-Billancourt et a créé un jardin composite dans les Hauts-de-Seine, dont la forêt vosgienne a été replantée et le célèbre jardin japonais est entretenu soigneusement par le département depuis 1964.


Prix: 29 €. Editeur Gérard Klopp.


 

 

L’Alsace politique 1870-1914

Essai de François Igersheim

 

Un ouvrage qui 35 ans après l’Alsace des Notables propose une réflexion sur l’Alsace à l’époque du Reichsland.
Le chapitre IV nous intéresse particulièrement puisqu’il est consacré à la génération alsacienne 1900 et à tous ces penseurs et artistes du Cercle de Saint-Léonard développant une culture mixte qui puise aux deux traditions historiques, allemande et française. Un livre de référence...

 

232 pages. Editions Presses Universitaires de Strasbourg 2016